Archives de catégorie : communication de l’État

La communication, ca va devenir n’importe quoi !

La communication politique, ça va devenir n’importe quoi. Ce constat argumenté et éclairé est sans appel. Il ne laisse même pas le temps de lever la main pour objecter tant il est évident. Expertise cnewsienne à part, je vais dans ce billet essayer d’expliquer pourquoi la communication politique, en témointe de l’évolution de la politique, se dirige très probablement vers un capharnaüm, un bordel comme dirait l’autre, dans lequel il sera de plus en plus difficile de distinguer la promotion, la manipulation, la défense des idées et les égos en quête de querelle et d’attention.

 

Continuer la lecture de La communication, ca va devenir n’importe quoi !

la justiciabilité des activités de communication et autres sanctions : pourquoi bruno le maire devrait etre sanctionné ?

Et s’il devenait impossible de mentir en politique ? Et si mentir n’était plus une norme du discours politicien ? Et si, en mentant, le ou la pro de la politique s’exposait à des sanctions, allant de l’amende à des peines d’inéligibilité jusqu’à la prison ? La justiciabilité du discours politique, et de toutes les activités de communication politique (tweet, diffusion en direct, interview, tract de campagne, etc.), semble être une bonne solution pour éjecter le mensonge du jeu politique (dont la situation est abordée dans un autre billet). Le mensonge est couramment utilisé en politique et il y a tout lieu de croire que les choses ne vont pas évoluer dans un autre sens – comme le démontre l’exemple de Bruno le Maire que nous le verrons ensemble plus loin. Est-ce que la justice pourrait contribuer à cet effort de « moralisation » ou, tout juste, de respect des citoyen-ne-s ? Peut-on sinon imaginer une autre forme de sanction ?

 

Continuer la lecture de la justiciabilité des activités de communication et autres sanctions : pourquoi bruno le maire devrait etre sanctionné ?

Le problème du conseil en communication : marketing et démocratie

Conseiller en communication n’est sans doute pas une activité si simple que ça. Au-delà des difficultés techniques, ayant trait à n’importe activité professionnelle, des questions d’ordre politique et morale doivent se poser. Peut-on conseiller n’importe quel-le candidat-e ? Ou choisit-on seulement celles et ceux qui correspondent à nos valeurs, nos idées politiques ? Plus encore, parce que je ne tenterai pas de répondre à ces questions, c’est le conseil portant sur la communication qui peut être interrogé sous l’angle politique et moral. C’est ce que je vais aborder rapidement dans ce billet.

Continuer la lecture de Le problème du conseil en communication : marketing et démocratie

Manu sur youtube : propagande ? Mise en scène ? domination politique ?

Le président de la République, Manu Macron, est allé sur youtube pour continuer sa campagne présidentielle auprès des jeunes. Cette activité de com doit s’analyser, même rapidement, pour mieux comprendre les évolutions et la situation de la communication politique et d’État.

Continuer la lecture de Manu sur youtube : propagande ? Mise en scène ? domination politique ?

La com macronienne ou l’aboutissement des rapports patologiques avec la réalité

Trump nous fait marrer, nous Françaises et Français, à dire n’importe quoi, à prétendre, entre autres, que le covid n’est pas si dangereux, jusqu’à qu’il soit rattrapé par la réalité en étant lui-même contaminé (même si ça ne lui pas tant fait changer d’avis). Pourtant, dans notre cher pays, nous avons une version assez proche, moins farfelue, plus formelle, plus vicieuse aussi, en la personne de Macron. Dans les deux cas, s’impose le constat d’une difficulté à faire face à « la réalité », à construire une réalité cohérente et stable. Voici trois exemples concernant notre président, parmi tant d’autres : il se félicite de la baisse des émissions de gaz à effet de serre, en précisant « c’est au-delà de notre objectif » après avoir baissé lui-même les objectifs1, il indique qu’aucun tri des patients ne se fera, alors même que de nombreux professionnels tire sur la sonnette d’alarme2, et le fameux « ce n’est pas échec, ça n’a pas marché » qu’on ne présente plus. Ces exemples soulignent un point important dans la communication macronienne que je vais discuter plus bas ; un rapport pathologique avec la réalité.

Continuer la lecture de La com macronienne ou l’aboutissement des rapports patologiques avec la réalité

Jean Castex sur Twitch : échec de la démocratie directe en direct chez Samuel Etienne

Il n’aura échappé qu’à peu de gens la présence accrue des pros de la politique sur les réseaux sociaux numériques ces dernières années. Ce billet est une analyse à la volée de l’interview de Jean Castex (JC), donnée sur la chaîne Twitch du journaliste Samuel Etienne (SE). Bien entendu, ce n’est pas une analyse qui a la rigueur d’un authentique travail scientifique et vous y trouverez des commentaires politiques.

Continuer la lecture de Jean Castex sur Twitch : échec de la démocratie directe en direct chez Samuel Etienne

Pourquoi la communication de l’Etat est embourbée dans cette « crise sanitaire » ?

Pas la peine d’être un ou une spécialiste de la com pour se rendre compte que la communication du gouvernement et de la présidence pendant la crise sanitaire s’est complètement, définitivement, mangée le mur à pleine vitesse ? Je vais passer rapidement en revue les raisons de cet embourbement – pardon pour l’aspect brouillon de ce billet, mais en période de rédaction de bouquin, j’ai un peu la flemme de faire des efforts de présentation.

Continuer la lecture de Pourquoi la communication de l’Etat est embourbée dans cette « crise sanitaire » ?

Merci Trump

Merci Trump ! Non pas pour le personnage que tu as incarné ou les idées que tu as défendues (bien qu’elles ne soient pas toutes à jeter par la fenêtre), ou les différents scandales que tu as entretenus pour soigner ton égo en manque constant d’attention (mes compatriotes sauront reconnaître un certain président français souffrant du même mal). Non rien de ça ; merci Trump pour avoir mis en lumière avec autant d’éclats tous les problèmes qui traversent la communication politique aujourd’hui et que je vais discuter rapidement ci-dessous.

Continuer la lecture de Merci Trump

Pourquoi l’absence de changement réel de Macron était prévisible ?

Manu Macron avait parlé du changement, de la réinvention, de la remise en question, en bref de la survenue d’un « monde d’après ». Les plus cyniques avaient pouffé de rire, les autres, celles et ceux qui voulaient y croire, ont désormais de quoi être déçu-e-s. Réforme des retraites relancée, réforme du chômage annoncée, lenteur de la prise de décision pour le « capitalisme vert », un remaniement de façade, une arrogance et une incapacité à reconnaître ses erreurs toujours aussi présentes dans ses discours, Macron n’a pas du tout changé. Au-delà, certain-e-s pourraient regretter aussi l’absence d’un discours réellement « nouveau », critiquant le néo-libéralisme et la mondialisation voire la construction européenne – bien trop orientée vers la libre concurrence. Pourtant, en dressant un parallèle entre deux événements de crise, le covid et les crises financières internationales, il est possible de comprendre que la critique des idéologies dominantes n’est pas le point fort des membres de l’exécutif français, et que cette absence ou presque de critique est révélatrice d’un engagement dans ces idéologies.

Continuer la lecture de Pourquoi l’absence de changement réel de Macron était prévisible ?

Les 3 types de discours politiques et leurs implications dans les rapports de domination

En complément de l’interview que j’ai donnée à Kawa TV, des vidéastes indépendants (je vous recommande fortement le visionnage de leurs vidéos, c’est un excellent travail de vulgarisation et d’explication des enjeux politiques de différents sujets abordés), ce billet approfondira une question effleurée dans cette interview, celle des types de discours politiques. Je commencerai par présenter 3 types de discours politiques puis j’expliquerai les implications politiques de ceux-ci dans les rapports de domination, c’est-à-dire les rapports par défaut inégalitaires dans la société, en particulier les rapports politiques.

Continuer la lecture de Les 3 types de discours politiques et leurs implications dans les rapports de domination

Communication de l’Etat et COVID-19 : un tout petit commentaire sur l’infantilisation

Comment résister à l’envie de commenter la communication étatique en ces temps de crise alors qu’on a fait une thèse sur ce sujet ? Hé bien on peut pas… du coup je me sens dans l’obligation – citoyenne et personnelle – de livrer un petit commentaire qui, s’il n’aura pas la force de l’originalité, servira peut-être à mettre des mots sur des impressions présentes chez certaines personnes ; l’État et ses représentant-e-s nous prennent pour des gamins ! Pourquoi ?

Continuer la lecture de Communication de l’Etat et COVID-19 : un tout petit commentaire sur l’infantilisation

Le danger logique de la confusion entre membre de classe et classe

S’il y a bien une chose qui m’étonne, c’est la capacité de professionnel-le-s de la politique, des experts à la mode, des éditorialistes, en gros des défenseur-e-s d’une hégémonie néo-libérale, à croire que leurs idées et pensées épuisent totalement la réalité. C’est dingue non ? Imaginez pouvoir faire le tour de rien de plus complexe et vaste que la réalité, la société ou le politique avec vos seules idées et pensées. Comme j’hésite à qualifier cette opération intellectuelle de pathologique, je tomberai alors plus facilement du côté du cynisme en soulignant que c’est une technique rhétorique, destinée à pour imposer son avis.

Continuer la lecture de Le danger logique de la confusion entre membre de classe et classe

Résultats bruts de l’enquête sur la communication politique

Cette page ne contient aucun élément d’analyse ou d’interprétation. Elle présente seulement les résultats du questionnaire que j’ai effectué dans le cadre d’une étude indépendante – sur le plan financier et institutionnel – à propos de la réception de la communication politique. Il s’agissait de savoir ce que les citoyens et les citoyennes françaises pensaient de la communication des professionnels de la politique.

Continuer la lecture de Résultats bruts de l’enquête sur la communication politique

3° La réception critique de la communication politique : méthode et méthodologie

Ce billet fait suite aux deux billets de réflexion théorique sur la réception et la critique citoyenne. Ici, j’entame une réflexion sur la méthodologie à employer pour mener à bien cette recherche sur la réception critique citoyenne des activités communicationnelles des professionnel-les de la politique. Etant donné que c’est ce que pensent les citoyennes et citoyens qui m’intéressent, il est logique de se tourner vers la méthode des entretiens. Dans un premier temps, je justifierai ce choix en indiquant le type d’entretien choisi et ses raisons. Dans un second temps, je proposerai une manière de travailler avec ces entretiens pour la suite de la recherche.

Continuer la lecture de 3° La réception critique de la communication politique : méthode et méthodologie