Comment parler comme un chercheur ou une chercheuse

Vous avez envie de parler comme un ou une chercheuse ? Vous voulez vous la péter en utilisant des termes complexes ? Cet article est fait pour vous ; et il est gratuit ! Alors qu’est-ce que vous attendez pour le lire ?

Plus sérieusement, en tant qu’ancien chercheur, j’ai toujours constaté, avec agacement ou amusement, la pénétration du vocabulaire scientifique dans les discours « communs », du quotidien. Or, comme il est vrai qu’une connaissance de pointe perd, plus ou moins, de sa superbe lorsqu’elle quitte son entre-soi, cette utilisation du vocabulaire scientifique par des non-spécialistes peut entraîner des contre-sens ou de la confusion. Ce billet est donc là pour présenter, sur un ton à la fois humoristique et sérieux, le sens des termes et expressions scientifiques utilisées couramment.

Attention ! Je ne signifie absolument pas que les définitions scientifiques des différents mots ci-dessous sont les uniques acceptables, et que leurs significations communes sont des aberrations logiques. Je tiens simplement à dire la chose suivante : si vous voulez parler comme un ou une chercheuse, en prenant du vocabulaire scientifique, assurez-vous avant du sens de ces mots.

Concept

Le mot concept est balancé à toutes les sauces, tant et si bien qu’il commence à perdre de sa saveur. L’autre fois, dans une conversation banale, un de mes interlocuteurs a même parlé du « concept de chaise », alors que nous dissertions sur des différences culturelles. Le plus souvent, le concept désignera une idée de projet ou le projet lui-même, pas tout à fait abouti. Il peut aussi désigner un projet fini, dans l’idée générale.

En science, un concept est un outil précieux qui se situe à un haut niveau d’abstraction. Il tisse un réseau de connaissances entre différentes notions et se situe nécessairement dans une voire plusieurs théories.

Comment utiliser le mot concept comme un ou une chercheuse ? Le mieux serait de le faire le moins souvent honnêtement. Concept sera rattaché à un paradigme ou un ou une autrice, qu’il vaut mieux maîtriser avant de l’utiliser à la volée. Je trouve par ailleurs que ce mot a tellement de sens qu’il est très compliqué de s’y retrouver.

Exemple de phrase : le concept de démocratie ne peut pas s’utiliser sans référence à un contexte socio-historique.

Empirique

Empirique, c’est l’ingrédient qui permet de se distinguer, quand, dans certaines discussions, parler d’observation ou de concret a un goût trop industriel, et manque de la finesse du fait-maison.

En science, l’empirique, c’est le terrain, l’expérience concrète, vécue, faite.

Comment utiliser le mot comme un ou une chercheuse ? Ajoutez l’adjectif empirique dès que vous voulez désigner quelque chose qui a ou va avoir lieu concrètement, quelque chose que vous êtes en train de réaliser ou aller réaliser.

Exemple de phrase : la dimension empirique du projet repose sur le retour d’expérience de nos acteurs et actrices de terrain.

Hypothèse

L’hypothèse est un goût mystérieux, auquel on n’accorde peu d’importance avant de s’apercevoir qu’il n’a rien à faire là. Très peu de personnes font des hypothèses au sens scientifique car cela coûte cher, en temps et en ressources. L’opportunité et la possibilité de formuler des hypothèses et de les tester sont rares. Alors quand une personne vous dit « mon hypothèse c’est que… », en réalité c’est qu’il faut entendre c’est, « j’ai une idée générale, plus ou moins vague, plus ou moins précise, je peux pas la vérifier, mais c’est la suivante… ».

En science, une hypothèse se vérifie, se teste et est confirmée ou infirmée. L’hypothèse est donc une réflexion articulée qui amène la personne qui la formule à chercher des moyens pour la mettre à l’épreuve de la réalité. Si le ou la chercheuse ne peut pas effectuer cette épreuve, elle l’écrira ou le dira toujours clairement : « j’ai pu pas pu tester, mais voici mon hypothèse, qu’il faudrait vérifier bien entendu… ».

Comment utiliser le mot comme un ou une chercheuse ? Utilisez ce mot quand vous avez une réflexion sur un sujet concret et que vous avez l’humilité de reconnaître que ce n’est qu’une réflexion, qui mériterait d’être testée pour décrire effectivement la réalité.

Exemple de phrase : mon hypothèse sur la baisse de la vente de notre produit, c’est que les clients se désintéressent des fonctions principales du dit produit. Pour vérifier, il faudrait mener une petite enquête et interroger les clients.

Méthodologie/méthode

Le recours au mot méthodologie revient à ajouter du sel dans un plat préparé ; c’est clairement en trop. Le suffixe « logie » indique une réflexion sur ce qui précède. Dès lors, la plupart du temps, quand une personne prononce méthodologie, elle veut juste dire méthode en affichant son beau vocabulaire.

En science, la méthodologie est une réflexion sur un outil que l’on va utiliser pour mener une recherche à bien. Et l’outil, c’est la méthode.

Comment utiliser le mot comme un ou une chercheuse ? Si vous avez mené une réflexion sur un outil qui vous a permis de réaliser un projet ou une activité, vous pouvez utiliser le mot méthodologie. Si vous voulez simplement désigner l’outil, parlez de méthode.

Exemple de phrase : la méthodologie de notre analyse comporte une dimension internationale car nous voulions inclure une comparaison à l’échelle macro. La méthode utilisée est un benchmark.

Paradigme

Les paillettes comestibles ou les bougies étincelles captent l’attention des convives et ont ce côté presque dramatique. Le mot paradigme remplit la même fonction. Quand il est lâché, la personne qui l’utilise veut parler de quelque chose de globale, qui concerne tout le monde et qui a un effet déterminant. Il désigne donc un cadre global dans lequel s’insère des pensées et des pratiques.

En science, le paradigme est une étape importante, dans laquelle se sont cristallisés l’attention et le travail de nombreux chercheurs et chercheuses. On utilise donc le mot paradigme quand des recherches se focalisent sur des sujets proches, avec les mêmes notions, concepts et théories.

Comment utiliser le mot comme un ou une chercheuse ? Les définitions de la version scientifique et de la version commune sont similaires. Il y a donc peu d’efforts à faire pour s’exprimer comme un ou une chercheuse. Toutefois, il faut garder en tête que le paradigme concerne des éléments précis et ne peut être envoyé à la volée pour désigner un cadre général flou.

Exemple de phrase : en tournant nos activités de service vers le tout-numérique, nous avons changé de paradigme.

Postulat

Le postulat est l’équivalent de la fausse viande ; ça peut avoir le même goût, mais ça n’en est pas. Donc quand une personne vous dit qu’elle postule quelque chose, elle n’émet pas un postulat, elle utilise un terme qui sonne plus intelligent pour dire qu’elle réfléchit.

En science, le postulat correspond à une opération de gain de temps et de logique. On affirme quelque chose sans prendre la peine de la démontrer, sachant que sans cette chose, il manque un bout de la réflexion.

Comment utiliser le mot comme un ou une chercheuse ? Postulez uniquement si vous présentez une réflexion aboutie, c’est-à-dire si cette réflexion comporte des étapes d’argumentation, un circuit logique claire et exprimable. Une « petite » réflexion, comme ça, tranquille quoi, n’a pas besoin de postulat.

Exemple de phrase : en expliquant qu’il était surprenant que les gens pauvres votent FN, j’ai postulé qu’il existait un lien fort et causal entre le niveau de revenu et le vote à gauche.

Problématique

Ici encore on est dans le substitut pour celles et ceux qui veulent se la péter. Il suffit de dire problème. Tout le monde comprend très bien.

En science, la problématique, le plus souvent sous la forme interrogative, est une manière de poser un problème. La problématique opère en vrai guide de la réflexion. C’est pour cette raison qu’il importe de la décrire en introduction.

Comment utiliser le mot comme un ou une chercheuse ? Dans 99 % des cas, restez au mot problème et ça sera parfait. Dans le 1 % restant, réservez l’utilisation du mot problématique aux situations où vous avez posé une question ayant nécessité un travail d’enquête pour y répondre.

Exemple de phrase : la problématique de ce travail nous a amené à formuler des réponses détaillées et argumentées.

Théorie

La théorie est le tour de main répandu qui peut rapidement foirer une recette, en fonction du palais de vos invité-es. Vous le trouverez utilisé pour dresser une opposition avec la pratique ou le terrain, ou pour désigner une situation idéale, dans laquelle tout se passe bien. Dans ces cas là, aucun risque de choquer les convives. En revanche, quand le mot remplace l’hypothèse – « ma théorie c’est que » –, vous risquez de voir vos partenaires de repas les plus scientifiques s’étouffer un peu ou froncer les sourcils.

En science, la théorie est un assemblage complexe et abouti, dans lequel on trouve des notions et des concepts. Le mot théorie n’est donc jamais lâché au hasard et renvoie à des auteurs et autrices, voire un paradigme (tiens, tiens…). Malheureusement, la situation est rendue compliquée par le fait que théorie en science n’est pas nécessairement décalée par rapport à la « réalité ». Une théorie peut très bien avoir été confirmée par des faits observés et continuer à soulever de nouvelles questions qui doivent être vérifiées.

Comment utiliser le mot comme un ou une chercheuse ? Pour le coup, théorie est un mot si précis dans la science, que vous ne pouvez vous en servir que pour parler d’une théorie scientifique. Gardez en tête que pratique/observation, en gros le côté « réel », n’est pas forcément opposé à l’aspect abstrait, intellectuel, théorique dans la science.

Exemple de phrase : la théorie la plus importante est celle qui arrivera à nous faire comprendre ce que nous faisons, sans paraître trop abstraite pour être réaliste, ni trop contextuelle pour être adaptée à notre situation.



Citer ce billet
Mathieu Fusi (2024, 1 janvier). Comment parler comme un chercheur ou une chercheuse. Point-virgule. Consulté le 22 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vek8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.