Récit de ma soutenance horrible : pourquoi ce n’est pas la fin du monde

Ci-dessous vous trouverez le bref récit de ma soutenance – un grand échec à n’en pas douter –, dans laquelle se sont mêlées des réelles erreurs de ma part mais aussi de la violence institutionnelle. C’est le récit d’un tabassage en règles universitaires, où, derrière des fausses sympathies, est tombé le couperet du jugement des représentants. L’objectif ici n’est pas de jouer la carte de la victime ou de chercher de la pitié mais plutôt de rassurer celles et ceux qui sont passé-e-s par là ou qui le craignent ; après l’échec d’une thèse, même soutenue, il y a une vie, il y a de la joie et, surtout, il y a du soulagement à quitter un monde où l’écart vis-à-vis des normes est sanctionné avec une sévérité militaire.

Continuer la lecture de Récit de ma soutenance horrible : pourquoi ce n’est pas la fin du monde

Psychanalyse VS Thérapies comportementales et cognitives : comment guérir les difficultés psychologiques ?

A la sortie de la lecture de l’Anti-livre de la psychanalyse, ouvrage d’attaque (les auteurs insistent là-dessus) contre Le livre noir de la psychanalyse, une question me hante ; comment guérir les souffrances psychologiques ? En lisant les deux ouvrages, nous sommes face à une impasse tant la psychanalyse et les thérapies comportementales et cognitives (TCC) sont décrites comme étant des erreurs voire des escroqueries. Sur ce point, il faut reconnaître que les psychanalystes se sont montrés particulièrement virulents, pour ne pas dire ridicules parfois, en associant sans plus d’arguments nazisme, fascisme et TCC. Toutefois, ce n’est pas ce qui nous intéressent ici. Regardons plutôt très brièvement la discussion épistémologique et thérapeutique qui s’engage.

Continuer la lecture de Psychanalyse VS Thérapies comportementales et cognitives : comment guérir les difficultés psychologiques ?