Archives de catégorie : méthodologie

Quand dire stop ? La peur de ne pas avoir assez de matières à analyser

Dans ce billet je vais aborder le sujet de la peur de ne pas avoir assez de matières à analyser. Certains de mes camarades sont pris de difficultés quand il s’agit de mettre un point final à leur terrain, comme s’ils craignaient de manquer ce détail qui changerait toute leur recherche ou d’oublier ce p’tit morceau que les membres de leur jury ne manqueront pas de souligner – de toute manière, c’est une mauvaise habitude dans les jurys de critiquer ce qui n’a pas été fait plutôt que ce qui a été fait. Pourtant, il existe quelques façons (parmi d’autres) pour se soulager face à l’angoisse d’en terminer enfin. On va passer en revue ces techniques, destinées avant tout à calmer ceux qui comptent se gâcher la dégustation de foie gras au prétexte qu’ils en finiront jamais (dans certaines mesures ce billet s’adresse également à des étudiants de master).

Continuer la lecture de Quand dire stop ? La peur de ne pas avoir assez de matières à analyser

Exercice de l’auto-analyse : mieux se connaître pour mieux connaître

Quand la posture scientifique se reconnaît comme ne pouvant être neutre, il faut, pour le chercheur, prendre la peine de se connaître. Ce travail d’introspection permet d’évaluer et de comprendre les limites et les biais qui influencent la réflexion sur un objet de recherche.

Continuer la lecture de Exercice de l’auto-analyse : mieux se connaître pour mieux connaître

Réfléchir sur les actions de l’État

L’État est une machine, une grande machine. Il fonctionne par une multitude d’acteurs, de pratiques, d’objets et de symboles, qui se mélangent avec une multitude d’acteurs, de pratiques, d’objets et de symboles. En fait, l’État apparaît comme une méta-institution, une institution au-dessus des autres qui sert de guide et d’arbitre. Pour cette raison, il peut être difficile de réfléchir ce que fait l’État. Dans ce court texte, nous proposerons une façon de conceptualiser l’État pour travailler sur ses actions.

Continuer la lecture de Réfléchir sur les actions de l’État

Comment choisir la temporalité d’un corpus concernant une crise financière internationale ?

La dimension temporelle est déterminante dans la constitution d’un corpus. En déplaçant son cadre de plusieurs semaines, il est possible de se retrouver avec le double de résultats. Il est alors nécessaire de trouver la bonne durée, entre trouver trop de résultats – entraînant des difficultés à cause d’un corpus énorme – et en trouver pas assez. Également, si elle est mal choisie les résultats peuvent être non pertinents par rapport aux hypothèses. Il faut de plus comprendre que la constitution du corpus est fortement liée à la conceptualisation d’une partie de l’objet de recherche. Le rapport entre la méthodologie et la théorie étant absolument essentiel dans un travail scientifique, il importe dès lors de choisir avec précision son corpus, et plus encore sa temporalité, qui est constitutive de sa signification. Précisons aussi qu’il ne faut pas confondre la définition de la temporalité du corpus concernant une crise financière internationale et la temporalité de la crise elle-même, ce qui est un travail d’économiste.

Continuer la lecture de Comment choisir la temporalité d’un corpus concernant une crise financière internationale ?